Le Magnétisme

(ma vision)

Il y a un échange entre les résonnances :

Que ce soit sur le plan physique, émotionnel, mental et spirituel.

Je perçois ces résonnances, cela depuis mon enfance.
Je ressentais les personnes, leurs émotions, leurs vibrations, etc… c’était effrayant pour l’enfant que j’étais.
Vers mes 9 ans ans j’ai dit STOP à cela.
Cela a été une grande souffrance, j’ai littéralement effacé ma mémoire.
J’ai dissimulé ces résonnances (très profondément) pendant une trentaine d’années. Impossible à cette époque d’en parler. L’IGNORANCE de mon entourage et de l’enseignement a fait que je me suis isolée, étant en plus hypersensible, ceux qui le sont, comprendront.
J’ai essayé d’être dans la « NORME » comme le disait Jean Ferrat, les gens n’aiment pas la différence.
La curiosité, l’envie de vivre ma VRAIE VIE ont fait que, petit à petit, j’ai « travaillé » le magnétisme et avancé progressivement.
En fait, j’avais oublié qui j’étais, « je bricolais ma vie… »
Je vais vous raconter une histoire vraie, un épisode important de ma vie qui à été un de mes déclics, où je me suis vraiment « RÉVEILLÉE ».
Je vais l’appeler Chantal, pour ne pas la nommer, une personne d’un certain âge qui n’a jamais fait attention à elle. (cholestérol, diabète etc…)
Elle s’est retrouvée à l’hôpital avec une poche, ses reins ne fonctionnant plus.
Sa fille m’a appelée et m’a dit :
  • « Tu sais Chantal va rentrer chez elle avec cette poche à vie… je ne sais pas comment lui annoncer cela »
Je lui ai répondu
  • – « fais-le progressivement. Dis-lui qu’elle va rentrer chez elle avec, qu’on lui enlevera normalement plus tard. 
Je n’ai rien ajouté, je savais que mes capacités revenaient et je me suis dit que ni elle ni moi n’avions rien à perdre. Je ne pouvais pas ne rien faire.
Je suis retournée la voir, et je lui ai dit :
  • « Chantal, votre fille vous a certainement annoncé que vous alliez rentrer avec cette poche, c’est certainement provisoire, vous savez. 
Et là elle m’a répondu :
  • « Camille, je préfère mourir. Comment vivre avec ça ? »
Elle s’est écroulée en pleurs, désespérée. J’en ai encore les larmes aux yeux, rien que d’y penser.
Je ne vais pas vous raconter toute la partie psychologique en détail que j’ai dû faire pour la soutenir, afin de la préparer au cas où.
Je lui ai rappelé que j’étais magnétiseuse et que j’avais déjà réussi de belles choses avec elle, ce qu’elle a confirmé.
  • « Justement, Chantal je sais que vous me faites confiance. On va agir ensemble, êtes-vous d’accord ? 
(Il est important d’avoir le consentement de la personne.)
Elle m’a regardé avec des yeux perdus et m’a répondu la phrase qu’elle dit souvent :
  • « ai-je le choix ? »
  • « pas vraiment et de toute façon qu’avez-vous à perdre ?
  • « rien »
Je l’ai magnétisé de façon traditionnelle et j’ai pratiqué quelques rituels appris seule et avec 2 magnétiseurs qui m’ont guidé depuis quelques années.
Pour commencer je l’ai encouragé à marcher un peu, au cours d’une promenade dans le jardin de l’hôpital, elle s’est assise sur un banc. Quand elle a voulu se relever sa cheville n’a pas suivi.
J’avais anticipé cette chute qui s’est produite, elle est tombée à genoux face moi en la bloquant sous les bras. (ça m’a bloqué le dos soit dit en passant) le choc étant violent (100kg quand même !) mais j’ai bien maîtrisé.
Je lui ai dit :
– « Pouvez-vous m’aider en prenant appui sur une jambe ? »
Elle m’a répondu
– « Oui »
Je n’aurais pas pu la redresser seule et quand elle a repris ses appuis, elle était face à moi, debout.
Je lui ai dit :
– « C’est maintenant ! »
Avec un regard et une parole très prononcée, ce que j’appelle le magnétisme percutant (ou à action immédiate.)
Je prépare au fur et à mesure, j’écoute les résonnances, pour être prête à agir selon l’évolution des situations.
Ils ont pu lui enlever cette poche (par étape), tout est reparti progressivement. Une dixaine de jours après, tout allait bien. il lui fallait encore une période de convalescence de quelques semaines.
Naturellement tout cela est dans le non-dit. Qui allait dire que sa guérison était « miraculeuse » ?
Pas moi d’ailleurs ! nous ne guérissons pas, on va dire que je l’ai… boosté.
Voilà cette histoire pour résumer, pour vous expliquer, vous éclairer sur ma façon de pratiquer.
Ma vision du magnétisme.
Je m’adapte, tout ce que je dis et fais existe déjà sous différentes formes. Je me « connecte » aux personnes par ces résonnances que j’ai découvertes enfant.
Je n’ai pas de méthodologie pure, je travaille à l’intuition, avec l’émotion, en utilisant le phénomène des « RÉSONNANCES ».
J’ai appris avec l’expérience à les interpréter.
Ces interprétations me permettent de définir si une partie du corps est défaillante (chaleur, froid, picotements, etc…)
Ces indications me donnent une direction. Je ne peux toutes vous les nommer « aucune vérité ne peut en être resortie à ce moment. » Je ne développerai pas davantage en ce domaine, seule mon expérience me guide.
J’y associe aussi de la psychologie, de la spiritualité, du coaching, l’association de ces techniques amplifient l’action du magnétisme.
J’utilise la parole, la pensée, les mains bien sûr, le pendule, le bol tibétain et toutes les perceptions (messages, résonnances, vibrations…) que je ressens.
Pour beaucoup c’est un don, pour moi « une capacité » que l’on doit travailler, développer, entretenir. Elle est cachée tout en étant présente de différentes façons.
Je développe également le magnétime à distance.
Pendant le confinement je vous offre 20mn sur skype, les premiers résultats étant déjà très prometteurs

Camille